Difference between revisions of "Les Immatériaux"

From Monoskop
Jump to navigation Jump to search
Line 5: Line 5:
  
 
==Documents==
 
==Documents==
* [http://www.deartesypasiones.com.ar/03/doctrans/complejidad2.pdf Catalogue] (extract)
+
* Catalogue, Vol. 1: Epreuves d'écriture. [http://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=id&param.idSource=FR_DO-b6b917845b3c4d3c02948e88686877]
 +
* [[Media:Les_immateriaux_Album_et_Inventaire_catalogue.pdf|Catalogue, Vol. 2: Album et Inventaire]].
 
* [[Media:Les_Immateriaux_press_pack.pdf|Press pack]]
 
* [[Media:Les_Immateriaux_press_pack.pdf|Press pack]]
 
* [[Media:Les_Immateriaux_press_release_exhibition.pdf|Press release (exhibition)]]
 
* [[Media:Les_Immateriaux_press_release_exhibition.pdf|Press release (exhibition)]]

Revision as of 09:37, 26 June 2014

Les Immateriaux poster.jpg

Exhibition held at Centre Georges Pompidou in Paris on 28 March - 15 July 1985. Curated by Jean-François Lyotard and Thierry Chaput.

From the press release (1985): "Au Centre Georges Pompidou, le Cci cherche à mettre en scène ce qui change. On dirait que les changements, comme toujours, nous viennent du dehors. Par les conditions de travail, par le milieu de la vie quotidienne, par les moyens d’information. Quelle différence, dit-on, avec la vie de nos pères ! Mais c’est dans nos têtes que ça change : façons de sentir, de regarder, d’entendre, le langage, l’intimité du corps, etc. « Les Immatériaux » est une sorte de dramaturgie posée entre l’achèvement d’une période et l’inquiétude d’une époque naissante à l’aube de la postmodernité, et en ce sens, relève d’un projet tant philosophique qu’artistique. Elle cherche à éveiller une sensibilité déjà là, à faire sentir l’étrange dans le familier, et combien il est difficile de se faire une idée de ce qui change. Un tourbillon de chemins arrêté où vous tracerez le vôtre : sites de biogénétique et d’arts plastiques, d’architecture et d’astrophysique, de musique et d’alimentation, de physique et d’habillement, un labyrinthe de machines de langages, l’habitat et la photographie, l’industrie et le droit. Des kilomètres de câblage invisible. Et nos questions : la réalité, le matériau, les matériels, les matrices du sens, et qui en est l’auteur ?" [1]

Documents

Literature

External links